Intention

Né d’une idée en gestation depuis quelques années déjà, foetica a été créé suite à une discussion entre Mireille Cifali (ici Mirush Bega) et Bernard Meier, à propos des prises de vue qu’ils réalisent chacun, au gré de leurs promenades et voyages et en marge de leurs activités quotidiennes.

L’idée est de proposer des fils de dialogue composés de leurs photographies respectives, à partir de la proposition de l’un d’eux et reprise, prolongée, mise en écho, questionnée par l’autre, puis par d’autres résidents également associés à la démarche. Le dialogue peut s’étendre à des travaux d’arts plastiques, de vidéo, de poésie, de textes, de musique, tout matériau susceptible d’être relayé par le canal d’un site internet. Les résidents de foetica n’ont pas vocation à présenter une production artistique professionnelle, mais bien une sensibilité, un regard, des clins d’œil en marge du quotidien. 
Sont également proposés, qui viennent compléter les dialogues :
des impromptus  – une image récente ou série d’images prise(s) au vol de manière non-préméditée par un seul résident;
des séquences – à partir d’un impromptu, y sont recueillis les échos, compléments, contrepoints de la part d’autres résidents ;
des présences – des images de “personnes”, qui sont reprises ensuite sous forme de galerie dans Ensembles
des tempi : petit jeu, avec une contrainte rythmique aux captures d’images. Chaque contributeur transmet une photo par jour durant une semaine. L’ensemble des contributions se découvre dans tempi (suite).
des carnets – un ensemble d’images proposés par un seul résident. 
Nous vous invitons à regarder nos règles du jeu.

A côté de cet axe central du site, foetica ouvre des adresses vers des artistes que nous aimons et qui ne sont pas des résidents de ce site. Ainsi que des liens vers des sites que nous découvrons. 

Le site se déroule horizontalement, vous pouvez en découvrir les secrets de navigation ici.
 Retour à la page d’accueil

 

Exposition

Exposition de peinture
par Monique Marx

 

Du 20 avril au 20 mai 2017, de 14 à 19h.
Vernissage 20 avril de 18 à 22 heures.

Galerie Au fond de la cour
49, rue de Seine
75006 Paris

 


Pour regarder quelques créations de Monique Marx,
se rendre sur cette page de foetica.ch


Flyer de l’exposition

Impromptus

  Ici, apparaissent des impromptus qui sont constitués par une image récente ou série d’images prise(s) au vol de manière non-préméditée par un seul résident. Un impromptu peut être complété par un texte ou une musique.  

Par  Mirush Bega, le 19 avril 2017.

La poésie ne vise pas le confortable recours d’une réponse,
mais quelque chose de plus grave, de plus important qui consiste à procurer l’homme des 
présences qui l’accompagnent. La poésie n’offre ni solution, ni formules, ni recettes faciles,
mais une compagnie pour la vie.
Roberto Juarroz,Poésie et création, Corti,  2010 p. 28.

 

Pour lire la suite et/ou ce qui précède

 

Séquences

Présences

Variations 2

Variations 1

Tempi

Nouveau petit jeu,  avec une contrainte rythmique aux captures d’images.
Chaque contributeur transmet une photo par jour durant une semaine. 

Semaine du lundi 8 au dimanche 14 août 2016, par Muriel Chazalon, Mirush Bega, Bernard Meier, Nicole Priou, et Olivier Baud


Semaine du lundi 11 au dimanche 17 juillet 2016, par Bernard Meier, Nicole Priou, Mirush Bega, Yves de la Monneraye et Olivier Baud


Le lundi 8 août et le vendredi 15 juillet sont présentée ici, les 6 autres journées de chaque semaine sont disponibles en archives “Tempi (suite)”

 

Ondes

Sourdines

Silences

Flottements (2)

Tissus (2)

Fibrilles

Ouvertures

Surfaces

Mouvements

Carnets

Nouvelles